Accueil Billets d'opinion Les Espagnols sont-ils les champions du monde du dopage?

Les Espagnols sont-ils les champions du monde du dopage?

Par Sébastien Hervé
dopage

On aime taper sur les Russes : ces méchants communistes qui profanent la beauté du sport en osant faire boire de la “potion magique” à leurs athlètes. Oui, je parle de dopage! Le monde entier aime faire front contre la délégation slave. Les hautes instances sportives ont pris les décisions qui s’imposaient pour condamner leurs pratiques ( exemple de Maria Sharapova et du scandale des athlètes russes pour les J.O). La Russie n’est pas un pays que je défends, ne serait-ce que pour ses décisions politiques passées. C’est une sorte de miroir des USA qui aime jouer le jeu de cette guéguerre bipolaire communo-capitaliste depuis trop longtemps. Bref, on s’éloigne du Sujet…

Aussi coupable que puisse être ces athlètes, on continue notre jeu du “deux poids, deux mesures”. On le constate quand on s’oriente du côté de nos chers amis Espagnols. En sondant le monde du sport, on se rend compte que ce pays (pour des raisons connues ou inconnues) bénéficie de cet aura d’intouchable. Combien de temps encore allons nous continuer notre petit jeu hypocrite ? Celui qui consiste à tourner en ridicule les gens qui mettent en exergue les signaux forts de dopage envoyés par nos “chers” amis ibériques.

Il y’a pourtant quelques signaux qui ne trompent pas : On pense déjà au FC séville qui gagne la ligue Europa trois fois de suite. On peut recenser également une deuxième finale de ligue des champions 100% espagnole en 3 ans. Ajouté à cela, ces matchs Barcelone-Réal Madrid qui ressemblent à un jeu d’arcade des années 90′ sur console en terme de vitesse démesurée. On continue ? Parlons de Nadal et ses 400 Rolland Garros dans les années 2000. Quid de Contador. Nous n’allons pas non plus nous étaler sur les deux coupes d’Europe de Football et de la Coupe du Monde qui va avec. j’arrête là !

Le petit déjeuner des champions !

Séparément, ces statistiques ne sont pas forcément évocatrices de dopage. En revanche, sur une période de temps aussi courte, on ne peut pas faire la sourde oreille et ne pas y voir des signaux assez louches.

Les mauvaises langues diront que c’est de la jalousie de voir un pays réussir là ou la France échoue sur tous les plans. On dira encore que L’Espagne échoue aussi sportivement, parfois… Bien sûr, le dopage aide à gagner. Mais il ne garantit en aucun cas la victoire finale. Chaque pays peut avoir une génération sportive prolifique. Mais là, on est au delà du réel.  Je ne vais pas “accuser”, car on sait ce qui se passe au final : Nadal et ses potes vont encore pleurer à la diffamation. Pourquoi, à un tel niveau de compétition, L’Espagne ne se voit offrir que si peu de résistance ?

Oui, on aime taper sur la Russie. Non, on ne touche “pas” à L’Espagne et à ses pratiques douteuses. Il est presque suicidaire de partir en croisade contre nos voisins. Ces derniers sont protégés par un cercle vertueux si puissant depuis bien trop longtemps. On va me dire que le dopage existe aussi en France. Certainement. Cependant, si il prend l’envie à l’un ou l’une de nos athlètes nationales de passer par la case piquouse, il sera bien plus difficile pour lui de mettre son plan à exécution. Bon, il est vrai que c’est toujours possible : N’est ce pas Mamadou Sakho ? Au fait, pour ton brûleur de graisses aussi tu t’es fait piéger ? comme pour ta quenelle ?

Bref, continuons à aduler L’Espagne et sa supériorité sportive. Ne changeons rien. Blâmons plutôt ceux qui s’insurgent contre ça. Pour ma part, si je veux voir des méta-humains, je préfère encore aller chez DC comics. Là au moins, en terme de démesure, les fondations sont posées dès le départ.

 

Sources:

https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Pas-de-controle-antidopage-valide-depuis-pres-d-un-an-dans-le-football-espagnol/776670

http://yourzone.beinsports.fr/dopage-ce-qui-nous-fait-douter-du-sport-espagnol-nadal-contador-fc-seville-polemique-guignols/

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire