Accueil Billets d'opinion Lettre à Zlatan Ibrahimovic

Lettre à Zlatan Ibrahimovic

Par Sébastien Hervé
Zlatan Ibrahimovic

“Je suis venu comme un roi, je pars comme une légende”, disait Môssieur modestie (alias Zlatan Ibrahimovic) lors de son départ du Paris Saint- Germain il y’a maintenant un an. Comme disaient les journalistes, ll jouait juste son “personnage”. Félicitations à toi de nous avoir bien faire rire pendant plusieurs années. Bravo aussi pour avoir marqué des buts fabuleux contre des Lorient, des Evian, des Reims et consorts. Toutes mes félicitations encore d’ avoir été décisif en ligue des….ah, attends… ah non… ah mince…

En gros, Ibra était un peu le gros malabar qui terrorisait les enfants à l’école : ça joue aux durs pour pulvériser les petits et les plus fragiles. Mais, quand ça se retrouve face à d’autres malabars prétentieux d’un niveau supérieur, c’est une autre histoire. Bravo à toi d’avoir marqué de ton empreinte l’un des championnats les plus faibles d’Europe. Et puis, pour un supposé joueur AAA comme toi, t’avais même tes acolytes pour t’aider à concrétiser des rêves plus grands. Mais non, t’as pas réussi. Je ne t’en veux pas. Même les supposés grands d’Europe peuvent échouer contre d’autres “gros calibres”. Mais, quand on échoue 4 fois de suite en quarts de finale de ligue de champions en étant inconséquent lors des matchs qui comptent, on laisse le jeu de scène de côté.

Mais puisqu’on vous dit que c’est SON personnage !!

Tu avais pourtant la chance d’être épaulé par la crème du foot. Je ne doute pas de ton “talent naturel” à manier un ballon. Mais, heureusement que ce “pays de merde”, je te cite, a donné l’illusion au reste de l’Europe que tu étais cette légende dont tu parles. C’est pas facile d’être un grand joueur. La plupart des pros n’arriveront jamais à atteindre ton niveau . Cependant, pour pouvoir jouer le jeu de l’arrogance, il aurait fallu que toi et tes potes puissent briller en dehors des frontières hexagonales. Je ne parle pas de remporter quatre coupes aux grandes oreilles pour chaque année de ton “règne”. Bien sûr que non. La loi du foot est parfois cruelle. En revanche, une petite demi finale sur ces quatre ans aurait pu te permettre de crédibiliser un peu plus ton personnage.

Je dis juste ça pour aider. L’arrogance n’est déjà pas un des traits de caractère les plus louables. Mais, si en plus de ça, tes statistiques et celles de ton club ne te permettent pas de la légitimer sur la “grande scène”, c’est compliqué. Allez, chapeau l’artiste ! Reviens nous faire rire de temps en temps quand même.

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire