Accueil Billets d'opinion Lettre aux syndicats

Lettre aux syndicats

Par Sébastien Hervé
syndicats

Mesdames et Messieurs de la CGT, FO, CFDT et consorts : Prôner la défense des “petites gens” sous couvert de votre sacro-sainte solidarité emploi me parait hypocrite quand vous mêmes sacrifiez les vôtres en mode “flingue sur la tempe” pour attirer les regards de vos monarques. Non, messieurs les syndicats, je n’ai pas de solution concrète . Même si j’en trouvais une , elle serait toujours meilleure que celle de saboter toute une population. Une population qui subit, elle aussi, les coups de bâton à répétition de nos “maîtres”. Non, je ne suis pas spécialiste en droit, en lois etc. Mais, un groupe révolutionnaire comme le vôtre, n’a t’il pas en son seing des “penseurs” qui pourraient élaborer de meilleures stratégies ? N’êtes vous pas censés être les spécialistes dans le domaine ?

Bon allez, je vais vous aider! Un petit exemple : tournez la tête vers l’extrême orient et regardez comment les conducteurs d’une ligne de bus Japonaise ont décidé de protester récemment. Si vous n’êtes pas au courant, sachez que les conducteurs de cette compagnie de transport ont décidé de ne pas faire payer le transport à leurs usagers pour déstabiliser complètement leur employeur.  Tout le monde y gagne, sauf les bourreaux que vous cherchez à combattre. Ce concept ne peut pas s’appliquer à tous les pans de la société, j’en conçois. Cependant, avec un peu d’imagination, on peut finalement élaborer de bonnes stratégies.  Ah! Mais j’y suis! Si il se passait la même chose chez nous, votre rôle serait beaucoup moins légitime n’est-ce pas? On vous voit partout, à l’affût de la moindre injustice. Si je ne me trompe pas, ne souhaitez vous pas “protéger” les droits du français moyen ? Vous savez , ce français anonyme et sans le sou dont vous adorez faire référence lors de vos déclarations télévisuelles . Quel est le concept au final ? Protéger la France en la sacrifiant pour ensuite la ramener à la vie ? Dans ce cas là, recrutez plutôt des chamans.

On remercie les supporters de Ligue 1 pour leurs fumigènes.

Vous vous êtes trompés d’ennemis. Les vraies crapules, elles sont en ce moment en train de faire leur sieste quotidienne à l’assemblée en jouant au poker avec nos vies. N’est-ce pas le bon moment pour changer de plan?  Ça éviterait à certains malades mentaux en manque de sensations fortes de saccager les vitrines de commerçants qui, eux aussi, ont des crédits et une famille à nourrir. Vous savez, ces malades qui profitent du chaos ambiant pour se glisser dans vos mouvements de manière ponctuelle.  Mais le plus important, la population de notre hexagone mérite-t-elle autant de devenir le dommage collatéral de vos mouvements de colère répétitifs et “parfois” illégitimes ? Mérite-t-elle de subir constamment votre influence dans ces perturbations, opérations escargots et autres annulations de trains? Quel est votre projet messieurs les syndicats? Attiser la compassion des hautes sphères de l’état en handicapant encore plus certains d’entre nous, y compris les plus fragiles?

Oui, le droit de grève doit subsister et rester fondamental. Mais il doit être utilisé avec parcimonie. Nous sommes souvent loués pour notre (pseudo) défense des droits de “l’humain”. Mais depuis bien trop longtemps, l’ultra-violence et le côté animalesque de ces mouvements sociaux vous a fait perdre le peu de crédibilité qu’il vous restait. Comme dirait la célèbre maxime : “la liberté des uns… je suis sûr que vous connaissez la suite.

 

Sources :

https://www.ulyces.co/news/au-japon-les-chauffeurs-de-bus-font-greve-en-refusant-largent-des-passagers/

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire