Accueil Billets d'opinion Que se passe-t-il à L’OM ?

Que se passe-t-il à L’OM ?

Par Sébastien Hervé
stade vélodrome

Jacques-Henri Eyraud, président de l’OM, et son comparse, l’actionnaire Américain Franck Mccourt nous l’ont dit :  L’ OM pourra bientôt rejouer dans la cour des grands. Depuis un an, la nouvelle direction phocéenne a mis un point d’orgue à amadouer la populace Marseillaise en vendant un projet à forte ambition : permettre à Marseille de redevenir une ville de Football. Un an plus tard, et après avoir avalé en masse un paquet de PowerPoint et de tisanes, le club sudiste peine toujours à attirer des joueurs qui comptent dans la sphère footballistique. Les supporters affichent désormais une défiance sans retenue envers leurs bienfaiteurs. Ceux-là même qui étaient censés redorer le blason d’une institution qui avait perdu ses lettres de noblesse.

C’est certainement la faute à cette nouvelle direction de l’OM qui aime les opérations de communication en tous genres. Est-ce l’unique raison? pas si simple. Les fans du Boulevard Michelet, connus pour leur sévérité et leur impatience, ont peut-être indirectement forcé le président à faire rapidement ses preuves.  Peut-être est-ce l’explication pour avoir servi un plat type fast-food en guise d’amuse-gueule, grâce à des joueurs recyclés au bord de la retraite. Les noms clinquants proposés par le staff n’ont pas suffi à apaiser les tensions. Quoiqu’il en soit, les deux défaites sanglantes 6-1 face à Monaco et 3-1 face à Rennes, ont clairement refroidi les rapports entre tous les protagonistes du “Champion’s Project”.

Mais qu’est-ce qui se trame entre ces murs ?

On ne va pas décortiquer toutes les erreurs qui ont été commises durant cette année de “transition”. Mais, force est de constater que les résultats peinent à se matérialiser sur le terrain. A l’heure où le football connait une démesure financière sans précédent, les 200 millions d’euros sur quatre ans présentés par le nouveau propriétaire du club paraissent risibles, tant ils ne collent pas à la réalité actuelle. Pour autant, et comme expliqué dans un précédent article, le football devient malade. Ce n’est pas en imitant les dérives que l’on connait que les phocéens vont réussir à se faire une place au soleil.

L’Olympique de Marseille est pour l’instant dans une situation très délicate. Tout pourrait rapidement dégénérer. Cependant, si les résultats commencent à se faire ressentir dans le jeu, il se peut que le Vélodrome rugisse un peu moins fort, pour l’instant…Les résultats récents en Ligue Europa et en ligue 1 contre Amiens vont dans ce sens. Signifient-ils que la direction bénéficie encore d’un peu de répit dans une situation actuelle bouillonnante? Encore une fois, seul l’avenir pourra nous apporter des éléments de réponse.

 

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire